L’Audi e-tron Sportback 2020 est un coupé qui reprend le design du SUV Audi E-Tron. Cette voiture est annoncée avec environ 446 km d’autonomie en standard WLTP, grâce à une batterie de 95 kWh d’énergie brute (86,5 kWh d’énergie nette). Côté puissance, le double moteur électrique asynchrone cumule une puissance de 265 kW (360 ch), pour un couple de 561 Nm.

L’Audi e-tron Sportback en action // Source : Étienne Rovillé pour Audi France. L’année dernière, Audi a présenté l’e-tron, son premier SUV 100 % électrique. Un an plus tard, c’est sa version Coupé qui entre en scène, baptisée « Sportback », et qui a pour but d’élargir la gamme et offrir un peu plus de choix aux clients. Fondamentalement, l’Audi e-tron Sportback n’a rien de vraiment différent par rapport à l’e-tron classique en dehors de sa ligne de toit fuyante lui conférant un meilleur aérodynamisme.

Avec un Cx de 0,25, l’Audi e-tron Sportback se place au niveau du Tesla Model X à ce niveau et gagne 0,02 point par rapport à l’e-tron classique. Ainsi, l’autonomie grimpe de quelques dizaines de kilomètres. Audi annonce 448 kilomètres d’autonomie avec une seule charge en cycle WLTP pour la version Sportback contre 417 pour l’e-tron classique.

DEUX VERSIONS DISPONIBLES AU CATALOGUE

Deux versions sont proposées au catalogue, la première est baptisée « 55 quattro », le modèle que nous avons à l’essai, et la seconde « 50 quattro ». La première développe 360 chevaux et peut même grimper à 408 chevaux grâce à une fonction boost pendant huit secondes. La voiture embarque une batterie de 95 kWh (86,5 kWh utiles) et revendique donc, comme énoncé plus haut, 448 kilomètres d’autonomie. La seconde développe 313 chevaux et est équipée d’une batterie de 71 kWh lui permettant d’afficher 347 kilomètres.

Source > https://www.frandroid.com/marques/audi/744127_essai-audi-e-tron-sportback