L’État a offert un bonus de 6 000 euros en 2007 aux véhicules les plus économes en énergie. Chaque année, un décret détermine le barème. Le Grenelle de l’Environnement l’a mis en fonction depuis le 1er janvier 2008.

Les critères d’éligibilité

Plus l’émission de CO2 du véhicule est faible, plus le bonus écologique est élevé. Les véhicules à l’hydrogène ou électriques sont les prétendants au titre. Il faut que le CO2 soit de 20 g/km. Les hybrides sont exclus de l’agencement.

Comment bénéficier du bonus écologique ?

Dans un premier temps, c’est le concessionnaire qui s’occupe de tout par un arrangement avec l’ASP. Dans ce cas, le bonus sera déduit du prix de la voiture. Si le concessionnaire refuse, l’acheteur se doit de faire les démarches par lui-même.